Nos tutelles

CNRS UCBL Lyon1 ENS Lyon

Rechercher




Accueil > Instrumentation > Plateforme technique

Bâtiment du hall d’intégration

publié le


Dans ce bâtiment, l’instrument MUSE pour le Very Large Telescope - VLT du European Southern Observatory - ESO a été intégré et testé jusqu’en 2012. Il est utilisé actuellement pour le développement des instruments 4MOST pour le télescope VISTA et HARMONI pour le futur Extremely Large Telescope. Il a servi en 2016-2017 au projet d’upgrade de l’Optique Adaptative du télescope THEMIS. Il est aussi utilisé pour de la R&D en imagerie à très haute dynamique. Le bâtiment comprend deux étages, avec la partie instrumentale au rez-de-chaussée et la partie des bureaux/réunions à l’étage.

 

Le rez-de-chaussée du hall d’intégration

- La zone d’intégration de 105 m²

Elle est séparée de la zone de réception grâce à une porte coulissante et des rideaux anti-poussière afin de conserver un niveau de propreté correct dans la zone d’intégration. Elle est isolée des vibrations grâce à une chappe séparée.
Cette zone est équipée d’un palan de 3.2 tonnes pouvant se déplacer aussi bien dans la zone d’intégration que dans la zone de réception. La hauteur disponible sous palan est de 5.5m. La vitesse de déplacement du palan est variable : de 0.1 à 20m/min en déplacement transverse et de 0.1 à 5m/min en vertical. Cette zone est contrôlée en propreté : de l’air propre est soufflé à travers des filtres G4+F6 et recyclé avec un minimum d’air nouveau. La climatisation maintient la température à 20°C+/- 1°C.
Elle est contrôlée en humidité afin que celle ci de dépasse pas 55 %. Un détecteur d’oxygène fut installé afin de détecter toutes fuites éventuelles d’azote. Une hotte à flux laminaire de classe ISO7 est disponible. Ses dimensions sont de 3550x2350x4500 mm. Les outils de levage à disposition sont une girafe 1 T, un gerbeur 1 T et un chariot élevateur.

- La salle d’optique propre de 43 m²

Cette salle optique permet d’intégrer et de tester les éléments critiques (par exemple les découpeurs d’images ainsi que les spectrographes intégraux de champ de MUSE/ESO-VLT). Elle est utilisée également pour la R&D. Cette salle est contrôlée en température, humidité, taux d’oxygène et propreté afin d’atteindre un niveau de classe 10000. Cette salle est séparée de la zone d’intégration grâce à un sas permettant de préserver toutes contaminations.

- La salle de contrôle de 29 m²

Cette salle fut dédiée au contrôle de l’instrument MUSE/ESO-VLT et à l’acquisition de données. Elle est équipée de 9 prises RJ45 avec un réseau de 1 Gbit et un commutateur de 7 ports de 1Gbit chacun.

- La zone de réception de 37m²

Il est situé juste derrière le portail de livraison (4 m de large et 5.5 m de haut) accessible aux poids lourds. Cette zone est utilisée pour le déchargement et le stockage temporaire des différents éléments de l’instrument.

- Un vestiaire avec un SAS habillement de 8 m² pour l’entrée en zone propre.

Afin de respecter les différentes zones propres, différentes façons de s’équiper ont été mises en place.

Procédure

- Une galerie de visite de 45 m²

Elle permet de voir l’activité dans la zone d’intégration grâce une séparation vitrée et accompagner des visites grand public.

 

L’étage du hall d’intégration
Il est composé :

  • de bureaux pour les opticiens du Service Instrumentation
  • d’une salle de visioconférence de 22m²
  • d’une salle de réunion de 18m²
  • d’un espace ouvert de bureaux de 22 m²

 

Plans du bâtiment du hall d’intégration

- Le rez-de-chaussée du bâtiment et ses différentes zones

- L’étage du bâtiment avec ses bureaux et salles de réunions

 


Historique. Afin d’être en mesure d’intégrer de grands instruments destinés aux grands observatoires, le CRAL a fait construire un bâtiment comprenant un hall d’intégration muni d’un pont roulant sur le site de l’Observatoire de Lyon à Saint-Genis Laval. Le maître d’ouvrage fut la Ville de Lyon avec une livraison en 2009. Ce bâtiment fut justaposé à l’atelier mécanique préexistant du CRAL.

Vue aérienne du hall d’intégration sur le site historique de l’Observatoire de Lyon :

Vue extérieure du hall d’intégration :

Vue dans la zone d’intégration lors de l’intégration de l’instrument MUSE pour le Very Large Telescope - VLT du European Southern Observatory - ESO (2012) :

Vue dans la zone d’intégration lors des travaux pour l’optique adaptative sur THEMIS (2017) :