CENTRE DE RECHERCHE ASTROPHYSIQUE DE LYON
OBSERVATOIRE DE LYON

Partenaires

CNRS
UCBL
ENS Lyon


Rechercher             aide

Sur ce site


Accueil du site > Les services > Electronique et Informatique Scientifique

Electronique et Informatique Scientifique

Fil RSS

Créé dans les années 1970 le Laboratoire d’Electronique a eu d’abord pour vocation la conception d’instruments, dédiés à la photométrie photoélectrique et à l’observation dans le domaine infrarouge, de 1 à 10µ, dans le cadre de projets nationaux puis internationaux.

Les mutations technologiques et l’avènement de nouveaux détecteurs d’images de type CCD ont amené le Laboratoire à développer des instruments dans le domaine de la spectrographie intégrale de champ (Equipe TIGRE) de même que dans celui de la Haute Résolution Angulaire, (Equipe AIRI).

Depuis 2006, un regroupement au sein d’un même service des activités Electronique et Informatique Scientifique permet une réponse mieux adaptée aux nouveaux besoins.

Le laboratoire comprend aujourd’hui 6 personnes à temps plein : 3 IR en informatique scientifique, 1 IE électronicien-automaticien, 1 AI et un doctorant en informatique scientifique il reçoit aussi chaque année des stagiaires d’Ecoles d’ingénieurs, d’Universités ou d’IUT..).

Il est impliqué sur tous les grands projets nationaux et internationaux de l’Observatoire, en lien étroit avec les Astronomes et Chercheurs, responsables d’opérations instrumentales ainsi qu’avec les autres acteurs des services projet, optique, mécanique, informatique, et administratif.

Actuellement il a la responsabilité, dans le projet international du spectrographe MUSE, instrument de 2ième génération pour le Very Large Telescope de l’ESO, de la modélisation de l’instrument et de l’électronique des AIT (Assembly, Integration, and Test).

Parallèlement il développe des logiciels pour la modélisation du spectrographe NIRSpec, équipement du futur télescope spatial JWST.

JPEG - 930.7 ko

Articles disponibles

Dominique DUBET

Ma mission à l’Observatoire de Lyon est caractérisée par les engagements suivants : Responsable du Service Electronique et Informatique Scientifique. Initiateur et maître d’oeuvre dans les domaines de la R&D et de la veille technologique. Formateur, animateur au sein de la communauté des Electroniciens de la Recherche. Le service comprend 6 personnes à temps plein : 3 IR en informatique scientifique, 1 IE électronicien-automaticien, 1AI et 1 doctorant en modélisation d’instrument, 2 à (...)

Lire la suite

Aurélien JARNO

De formation ingénieur en Génie Électrique, j’ai intégré le CRAL en 2004 pour effectuer une thèse dans le domaine de l’optique et la simulation numérique dans le cadre du projet MUSE, , un spectrographe intégral de champ pour les grands télescopes européen du Very Large Telescope (VLT) , en cours de réalisation au CRAL. J’ai réalisé un simulateur numérique de l’instrument MUSE, qui permet de prévoir et anticiper les premières données avant son installation sur le téléscope. Ce logiciel, basé sur le concept (...)

Lire la suite

Laure PIQUERAS

De formation ingénieur et docteur en mathématiques et informatique, je travaille depuis le mois de Septembre 2006 au CRAL. Je participe au développement d’un logiciel de modélisation numérique du spectrographe proche-infrarouge NIRSpec destiné au futur télescope spatial JWST . Le cœur de calcul de ce logiciel est en programmation orienté objet (langage C++), les interfaces graphiques sont réalisées à l’aide de la librairie Qt4. La première étape de mon travail est la conception détaillée du logiciel et (...)

Lire la suite

Emeline LEGROS

Je travaille depuis mars 2007 au Centre de Recherche Astrophysique de Lyon (CRAL), sur le site de l’Observatoire à Saint-Genis-Laval (69). Je suis employée sur un CDD CNRS avec le grade d’Ingénieur de Recherche. Je travaille actuellement sur le projet Instrument Performance Simulator (IPS), qui est le simulateur du spectrographe infrarouge proche NIRSpec, destiné au James Webb Space Telescope (JWST). Ce projet est une collaboration entre la NASA et les agences spatiales européenne (ESA) et (...)

Lire la suite

Bernhard DORNER

I am a PhD student at the Observatory of Lyon integrated in the NIRSpec team at CRAL. My thesis has the title Verification and science with the Instrument Performance Simulator (IPS) for the near-infrared spectrograph NIRSpec on board the James Webb Space Telescope, and is embedded in the European Marie Curie Initial Training Network ELIXIR. The work comprises creation of instrument models from measured subsystem data, simulation of NIRSpec exposures with the IPS, verification of the (...)

Lire la suite