CENTRE DE RECHERCHE ASTROPHYSIQUE DE LYON
OBSERVATOIRE DE LYON

Partenaires

CNRS
UCBL
ENS Lyon


Rechercher             aide

Sur ce site


Accueil du site > Grand public > Tout public > Actualités Scientifiques > Une galaxie hyper-lumineuse, un milliard d’années après le Big-Bang

Une galaxie hyper-lumineuse, un milliard d’années après le Big-Bang

par Johan Richard - 16 janvier 2012

De par leur très grande distance et leur très faible luminosité, il est très difficile de détecter les galaxies primordiales. L’amplification gravitationnelle par des amas de galaxies d’avant-plan est alors utilisée pour augmenter la luminosité de ces galaxies et nos chances de les découvrir.

D’autre part, ces galaxies jeunes qui forment beaucoup d’étoiles, doivent rayonner l’essentiel de leur énergie dans l’infra-rouge très lointain, grâce aux poussières chauffées par les jeunes étoiles. Le satellite Herschel de l’ESA est le mieux placé pour repérer les signaux très décalés vers le rouge par l’expansion de l’Univers.

Une équipe internationale d’astronomes (dont J. Richard du CRAL), conduite par une astronome de l’Observatoire de Paris, a ainsi découvert grâce à Herschel un pic d’émission mystérieux, ne correspondant à aucune source proche connue. L’observation dans cette direction avec les télescopes de l’IRAM a permis de détecter des raies moléculaires (eau, monoxyde de carbone..) et ainsi de déduire le redshift de la source et sa distance.

Figure : Distribution d’énergie dans les raies du monoxyde de carbone (échelle des niveaux de rotation de la molécule CO).

Deux composantes distinctes de vitesses suggèrent qu’il s’agit de deux galaxies en interaction. Le système, même corrigé du facteur d’amplication, est hyper-lumineux (Luminosité supérieure à 1013 , soit 2-3 ordres de grandeur celle de la Voie Lactée), ce qui est remarquable pour un objet formé un milliard d’années seulement après le Big-Bang.

- Retrouvez l’article complet à cette adresse : http://www.obspm.fr/actual/nouvelle/jan12/a773.fr.shtml

Référence

A bright z=5.2 lensed submillimeter galaxy in the field of Abell 773 : HLSJ091828.6+514223

F. Combes (Obs-Paris), M. Rex (Tucson), T. D. Rawle (Tucson), E. Egami (Tucson), F. Boone (Toulouse), I. Smail (Durham), J. Richard (Lyon) , R.J. Ivison (Edinburgh), M. Gurwell (Harvard), C.M. Casey (Hawaii), A. Omont (IAP-Paris), A. Berciano Alba (ASTRON), M. Dessauges-Zavadsky (Geneva), A.C. Edge (Durham), G.G. Fazio (Harvard), J-P. Kneib (Marseille), N. Okabe (Taipei), R. Pello (Toulouse), P. G. Perez-Gonzalez (Madrid), D. Schaerer (Geneva), G.P. Smith (Birmingham), A.M. Swinbank (Durham), P. van der Werf (Leiden) Astronomy and Astrophysics, sous presse

Contact

- Francoise Combes (Observatoire de Paris-LERMA, CNRS)

Contact CRAL

- Johan Richard (CRAL, UCBL/CNRS/ENS), johan [point] richard [at] univ [tiret] lyon1 [point] fr et 04 78 86 83 81

Amas de galaxies Abell 773 - 43.9 ko

English

 

 

Dans la même rubrique