CENTRE DE RECHERCHE ASTROPHYSIQUE DE LYON
OBSERVATOIRE DE LYON

Partenaires

CNRS
UCBL
ENS Lyon


Rechercher             aide

Sur ce site


Accueil du site > Les services > Parc > Le PARASITE du pin

Le PARASITE du pin

par Blanc Christian - 23 mai 2007

Le traitement aura lieu le samedi 26 mai 2007 si le temps le permet ...

Le PARASITE du pin

SPHAEROPSIS SAPINEA

Cette pathologie atteint de nombreuses espèces de pins, les plus sensibles étant le pin noir d’Autriche et le pin Sylvestre. Sphaeropsis sapinae est un champignon parasite de faiblesse s’attaquant,- de concert avec d’autres (Pestalotiopsis, Phomopsis et Kabatina)- de préférence à des arbres soumis à un stress particulier. I. NUISANCES ET DEGATS

Ce parasite récent, mis en évidence à partir de 1969, est présent sur les 5 continents. Il se développe en France depuis 1993, essentiellement à partir des pépinières. Il fait courir un risque très important aux pinèdes de notre pays et son extension rapide sur tout le territoire français menace également aujourd’hui le domaine forestier.

NUISANCES VITALES : affaiblissement voire mort des sujets, ESTHETIQUES : Roussissement et nanification des aiguilles des pousses de l’année, durant l’été, les aiguilles deviennent de brun à gris cendre et des fructifications noires apparaissent. La résine durcie rend le rameau sec et cassant.

GENES : Ecoulements de résine (problèmes sur les parkings).

PRECONISATIONS DE LUTTE DEVELOPPEES PAR LA SOCIETE ALPHA

Notre analyse et notre expérience de la lutte contre ce parasite sont les suivantes :

A.) Lutte par traitements fongicides associés à une fertilisation Deux à trois interventions annuelles :

- Au printemps, pour éviter les proliférations sur les bourgeons et les pousses de l’année,
- A l’automne, pour éviter les disséminations de spores.

B.) Mesures prophylactiques

- Favoriser la vigueur des arbres par une fertilisation et une alimentation en eau équilibrées,
- Pratiquer l’élagage en période sèche.

JPEG - 1.2 Mo

JPEG - 1.4 Mo

JPEG - 1.1 Mo

 
JPEG - 1.8 Mo